Un débat riche d’enseignements avec Patrick Le Hyaric

Publié le par PCF 67

121025 Débat Patrick Le Hyaric 002121025 Débat Patrick Le Hyaric 022  

A Strasbourg, ce jeudi,  il y avait bien mieux à faire que de regarder le sinistre match entre les partisans de l’austérité généralisée à savoir le duel insipide entre Copé et Fillon qui se disputent la tête de l’UMP et le prix du meilleur commis du MEDEF.


En effet, près 80 personnes se sont retrouvées ce jeudi 25 octobre pour écouter l’intervention du directeur de l’Humanité, Patrick Le Hyaric et pour débattre ensemble.

 

 

Des pistes concrètes pour sortir de l’austérité et changer nos vies


Sans note, l’eurodéputé communiste déroule un exposé bien huilé pour celui qui depuis plus de trois mois sillonne les quatre coins de l’hexagone en pourfendant le pacte budgétaire européen adopté par les députés UMP et PS.

 

Ce traité, lorsque ses modalités seront appliquées, risque d’être le plus grand plan d’austérité de l’histoire du pays comme il le souligne « si la France cherche à avoir un déficit de 0.5% comme l’exige le pacte budgétaire européen, le gouvernement va économiser sur notre dos près de 70 milliards d’€ soit l’équivalent du budget de l’éducation nationale couplée à 5 fois le budget de la culture ! »

 

Face au budget d’austérité et à la politique de « renoncement », il énonce aussi des propositions alternatives réalisables tout de suite, comme la taxation du capital au même taux que le travail  et il note que « le nouveau budget d’austérité correspond à un effort de 35 milliards d’€ que l’on demande aux familles populaires, ce qui équivaut exactement à la somme des dividendes versées aux grands actionnaires du CAC 40en 2012 ». 

 121025 Débat Patrick Le Hyaric 036

Avec  les luttes de PSA, Doux, Sanofi ou bien encore à GM-Strasbourg et Lohr-Duppigheim, Ali, syndicaliste dans l’éducation, l’interpelle  sur les fermetures des entreprises en se demandant s’il ne faut pas nationaliser les entreprises victimes de plan de licenciements patronaux. La réponse du dirigeant national du PCF est claire : « il faut poser clairement la question de la réquisition des entreprises lorsque le patronat ferme des  usines productives ; de la maitrise publique et sociale des secteurs clés  de l’économie tout en permettant aux salariés d’avoir de nouveaux pouvoirs, pour gérer leur entreprise ».

 
Jacky l’interpelle également sur la question de la dette et du mot d’ordre de refus de la dette illégitime. Est-il encore pertinent ? Affirmatif répond notre invité de marque «  actuellement, le chèque de 50 milliards d’€ d’impôts sur le revenu que payent les travailleurs, à peine reçu par le ministre de l’économie Moscovici, est directement transféré dans les caisses des grandes banques pour payer les intérêts de la dette ». Ainsi, l’impératif d’un audit populaire de la dette est donc un des outils pour sortir le pays de la crise.

 

«  Faire un nouveau Front Populaire, voilà notre ambition »


  121025 Débat Patrick Le Hyaric 039b 121025 Débat Patrick Le Hyaric 019 

« Plus que jamais, nous sommes à une période charnière qui peut basculer soit dans un sens nationaliste et réactionnaire, soit dans un sens de progrès social et démocratique à condition que nous soyons à l’offensive » martèle-il le verbe fort. En ce sens, Patrick Le Hyaric salue la grève courageuse des cheminots, la journée de lutte européenne prévue du 14 novembre et considère « qu’avec la manifestation du 30 septembre un pas qualitatif a été franchi avec la participation en masse  des syndicats solidaires, de la CGT Ile et de France au total quelques 60 organisations…il faut aller plus loin dans la convergence entre le social et le politique ».

 

Si l’action revendicative des salariés est fondamentale, elle se doit d’être couplée avec des perspectives politiques immédiates comme la création d’un large rassemblement de toutes les forces s’opposant à l’austérité tout en créant les conditions pour « faire bouger les lignes à gauche, en cherchant à convaincre plutôt qu’à invectiver nos partenaires socialistes et écologistes ».

 

 Les militants communistes, tout comme les militants des autres forces du Front de Gauche mais aussi de nombreux salariés venus pour dialoguer avec le journaliste communistes repartent avec pleins de « munitions » pour mener la bataille politique dans notre département.

 

«  Cette soirée organisée par le PCF permet une contribution utile dans la constitution d’un large front anti-austérité dans lequel il compte prendre toute sa place » souligne Béatrice Lejarre, secrétaire départementale du PCF67.

 

En somme, une soirée enrichissante porteuse d’espoir pour les mobilisations des semaines à venir.


121025 Débat Patrick Le Hyaric 020

Publié dans PCF

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article